Dolores Gómez Cubero. Scoliose Dorsolombaire. Hernie discale cervicale C5-6, C6-7 et dorsale D8-9

Published by at 17 février, 2001


DoloresGomezCubero

Date d´intervention: février 2001

Scoliose dorsolombaire

Je m´appelle Dolores Gómez et je vis à Barcelone. J´ai toujours joui d´une bonne santé jusqu´en 1992 lors d´une chute dans mon travail. Je suis restée hospitalisée pendant 10 jours et 6 mois en rééducation et en congé maladie.

Après ma réincorporation au travail et à la routine quotidienne, je commençais à remarquer que ma santé se détériorait et je commençais à avoir des douleurs dans la zone cervicale en perdant la force dans la jambe et le bras droits. Ces symptômes s´aggravaient de jour en jour jusqu´à ce que je devienne totalement paralysée de ma jambe droite. On m´hospitalise à l´Hôpital Bellvitge en juin 1995 avec le diagnostic de myélite aigue pas spécifique. Je suis restée hospitalisée 10 jours durant lesquels j´ai fait des examens afin de localiser l´origine de la myélite et l´IRM cervico-dorsale a montré: une hernie discale C6-C7, épaississement et altération de signal dans le cordon médullaire cervical depuis la C3 jusqu´à la C6 avec protusion discale D8-D9.

Le traitement une fois sortie de l´hôpital consistait en anti-inflammatoire et médication spécifique pour la myélite avec des contrôles mensuels. Je faisais de la rééducation pour ma jambe tous les jours et en congé maladie durant 8 mois. J´ai récupéré un peu la sensibilité et de la force dans la jambe, mais j´avais toujours d´intenses douleurs au cou. Je portais une minerve, prenais des anti-inflammatoires et analgésiques et devais rester au repos.

Durant cette époque, je commençais à avoir des syncopes avec perte de conscience. Les contrôles médicaux montraient des petites taches au cerveau que les médecins ont interprété comme le début d´une sclérose en plaques. J´allais de mal en pie et les syncopes se répétaient de façon aléatoire et les douleurs augmentaient.

Par le biais d´une amie, j´ai connu le docteur Royo qui m´a consulté la première fois en 2001. Il m´a confirmé que j´avais une hernie discale C6-C7 mais selon lui il n´y avait pas de sclérose en plaque même s´il existe une myélopathie. Il m´a conseillé une intervention chirurgicale pour la hernie cervicale qui pourrait améliorer mon quotidien et me diminuerait l´inflammation de la moelle car il n´y a aurait plus la pression du disque cervical affecté. Ceci viendrait à résoudre mes problèmes dus à l´accident de travail que j´ai eu mais d´un autre côté, je me trouvais face à un autre nouveau diagnostic qui n´avait rien à avoir avec les diagnostics précédents.

J´ai donc pris la décision de me mettre en les mains du Dr Royo car ma vie durant les 6 derniers mois était devenue un vrai calvaire.

L´opération a réussi :on m´a placé une plaque de titan et une greffe dans cette zone. Après 6 mois, j´ai pu reprendre mon travail. Je me sentais comme une nouvelle femme, sans douleur, sans rechute et capable de refaire ma vie normalement.

Après deux ans, les douleurs sont réapparues avec les syncopes et la perte de sensibilité et la force des extrémités droites.Une nouvelle myélopathie est réapparue aussi avec une hernie discale cervicale C5-C6. Je suis retournée voir le Dr Royo qui m´a suggéré une autre intervention puisque la première a donné de très bons résultats. À ce moment, il m´a dit qu´il était en train d´étudier le fait que parallèlement à l´apparition de la discopathie il y avait toujours une inflammation médullaire.

J´ai subi une autre intervention chirurgicale par le Dr Royo et son équipe qui a réussi encore une fois bien que la récupération a été plus lente, vu l´état dans lequel j´étais.

Au bout d´un an, je suis revenue pour le contrôle médical et le suivi de la hernie dorsale qui commençait à faire mal.

Durant cette période, les mêmes symptômes sont revenus :douleur, pression constante dans le dos, quelque syncope sporadique et perte totale de la force et de la sensibilité dans la jambe droite. À l´exploration, le Dr Royo a détecté une nouvelle myélopathie au niveau dorsal avec une scoliose dorsolombaire. Il m´a expliquée que depuis quelques années il pratiquait une opération nouvelle dans ce domaine qui consistait à couper le filum terminale afin de libère la moelle épinière.Ces interventions donnent de bons résultats et les patients opérés gagnent en qualité de vie. Il dit que vu mon histoire médicale je suis candidate à cette intervention et il me propose une double opération chirurgicale. D´un côté la section du filum terminale et d´un autre celle de la hernie dorsale. J´accepte et je me fais opérée par lui. Tout réussit à 100%.

Après deux mois de l´opération, je vais mieux sur le plan physique général et sur le plan animique. C´est la première fois depuis 5 ans que je n´ai plus de douleurs ni de malaise. Je récupère progressivement la force et la sensibilité dans la jambe droite et je vis mieux ma vie de tous les jours.

Grâce au Dr Royo, qui m´a permis de redevenir moi-même. Je le remercie personnellement pour son professionnalisme lors des interventions et pour sa grande qualité humaine ainsi qu´à toute son équipe pour leur dévouement en espérant que d´autres personnes dans la même situation que moi puissent aussi en bénéficier.



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

icb@institutchiaribcn.com

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034