La Scoliose


Dernière actualisation: 31/10/2018, Dr. Miguel B. Royo Salvador, Membre du Conseil de l’Ordre des médecins 10389. Neurochirurgien et Neurologue.
 

Définition

La Scoliose idiopathique (SCI) consiste en une déviation latérale de la colonne vertébrale de cause méconnue, qui est plus fréquente dans le sexe féminin et qui s’observe plus pendant l’âge de la croissance.

la_escoliosis

Illustration 5.- Résonance Nucléaire Magnétique (RM) avec section coronal de la colonne vertébrale dans une Scoliose idiopathique, sur laquelle nous visualisons le canal vertébral avec la moelle épinière qui va de convexité à convexité dans le canal vertébral, indiquant l’existence d’une force de traction médullaire caudale importante.


Symptômes

La clinique de la Scoliose peut s’exprimer en diverses cadres de combinassions de symptômes, dont les plus fréquents dans notre casuistique sont: lombalgies, dorsalgies, céphalées, altérations de la marche, blocages du dos et paresthésies.


Causes

– Selon les théories conventionnelles:

La Scoliose est provoquée par le déséquilibre de la masse musculaire paravértebrale, anomalie ligamenteuse, troubles posturales proprioceptifs, réaction médullaire aux forces comme la gravité ou l’action musculaire ligamenteuse, erreur innée du métabolisme, altérations neurologiques et autres.

– Selon la méthode de santé Filum System®:

La Scoliose idiopathique est le résultat d’un mécanisme d’évitement ou compensation de la colonne vertébrale à l’action d’une traction médullaire caudal, produite par un filum terminale tendu, pas évident sur les examens complémentaires.
Les autres déviations de la colonne vertébrale partagent aussi la même cause comme l’hypercyphose, hyperlordose, rectification de la courbure vertébrale, rotation vertébrale (roto-scoliose) et l’inversion des courbures vertébrales de la même signification biomécanique.


Télémétrie ou radiographie du rachis

Pour le diagnostic et contrôle de la Scoliose idiopathique la visualisation de toute la colonne vertébrale en projection de face et profil est essentielle, nommé Télémétrie du rachis.

Escoliograma de frente

Télémétrie de face

Escoliograma de perfil

Télémétrie de profil


Autre type de Scoliose: la Secondaire

La Scoliose peut être définie comme secondaire lorsque la colonne vertébrale déviée en vision frontale ou antéropostérieure est liée à une cause connue: tumeur, traumatique, infectieuse ou autre.


Facteurs de risque dans la Scoliose idiopathique

Les facteurs de risque les plus influents sur le développement de la scoliose idiopathique sont les suivants:
Antécédents familiaux: La traction caudale produite par un filum terminale excessivement tendu, que nous définissons comme la maladie du Filum et qui peut provoquer le mécanisme de déviation de la colonne vertébrale appelée scoliose idiopathique, consiste en une pathologie de type congénitale, qui peut être transmise entre familles.

Âge: La Scoliose idiopathique commence à être observée souvent au cours de la période de croissance normalement plus intense du corps humain, la phase de la puberté. On peut également l’observer chez les enfants les plus jeunes ou à la fin de l’adolescence. Dans cette première partie de la vie, la traction de la moelle épinière peut augmenter soudainement, entraînant une déviation vertébrale.

Sexe: La plupart des études récentes s’accordent sur le fait que, même si les garçons et les filles peuvent être atteints de scoliose, les filles risquent d’avantage de s’aggraver au cours du développement somatique.

 

  • Degrés de courbure: Au-delà des 40 degrés de scoliose idiopathique, indépendamment de l’âge du patient, de la courbure de la colonne vertébrale exercée par un filum terminale tendu, la force de la gravité s’ajoute lors de la station debout. Ainsi, lorsque la courbure de la colonne vertébrale dépasse les 40-50 degrés de déviation latérale, il peut y avoir des empirements, jusqu’à atteindre des scolioses sévères ou graves, même plus de 70 à 90 degrés.

 

  • Augmentation soudaine de la traction médullaire: nous avons observé qu’après un accident, une chute ou un traumatisme de la colonne vertébrale avec une moelle épinière déjà atteinte congénitalement de la Maladie du Filum, la traction médullaire peut augmenter. Dans ces circonstances de plus grande traction médullaire caudale, on peut observer une aggravation de la déviation de la colonne vertébrale. L’accident dans ces cas n’est pas la cause de la scoliose, comme dans le cas du type traumatique, mais il provoque une aggravation de la déviation préexistante.

Complications de la Scoliose idiopathique

En fonction du degré de courbure de déviation vertébrale, la Scoliose peut éventuellement déterminer à la fois les dommages collatéraux dans le reste du corps, ainsi que les difficultés et les dysfonctionnements pouvant affecter de plus en plus la vie de la personne qui en souffre. Principalement ces complications sont:

 

  • Douleur chronique: dans la scoliose, les douleurs dans la colonne vertébrale, les maux de tête, les difficultés de la marche et les blocages du dos ou des membres peuvent devenir chroniques et augmenter en intensité.

 

  • Esthétique: avec le développement de la scoliose de plus de 20-30 degrés, vous pouvez commencer à observer des changements posturaux et physiques de l’adaptation de tout l’organisme à la déviation de la colonne vertébrale, qui modifient l’apparence et la position du patient, en particulier, asymétrie croissante entre les deux hémicorps. Surtout pendant la phase d’adolescence, de tels changements, s’ils sont notoires, peuvent affecter le jeune individu au niveau psycho-social, ainsi que fonctionnel.

 

  • Dommage à la poitrine: dans le cas de scoliose grave, la cage thoracique peut exercer une pression sur les poumons et le cœur, entravant a fonction respiratoire et cardiaque.

Traitement de la Scoliose idiopathique

Depuis que la Scoliose a été décrite comme maladie par Hippocrate, on a tenté de redresser la colonne vertébrale par tous les moyens possibles; avec la manipulation, la physiothérapie, la traction, les corsets et lorsque cela n’a pas suffi, on recours actuellement à la correction chirurgicale par le biais de l’application de prothèses métalliques pour corriger les courbures.

Tous les traitements sont symptomatiques et vont dirigés à la correction de la conséquence de la maladie- les courbures, puisque la cause est inconnue.

Depuis 1993 avec la publication de la thèse doctorale du Dr. Royo Salvador, qui associe la traction caudale de tout le système nerveux par le filum terminale, comme cause de la Scoliose idiopathique entre autres maladies, un nouveau traitement c’est développé qui dans ce cas est étiologique ou quant à la cause, car en coupant chirurgicalement le filum terminale la force de traction médullaire caudale responsable est éliminée.

Dans l’Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona ils ont intervenu chirurgicalement par la section du filum terminale (SFT)- par le biais d’une technique propre minimalement invasive- à plus de 1400 patients atteints de Scoliose idiopathique, nous n’avons pas eu de complications graves et dans tous les cas, une modification de la perception subjective de la libération de la colonne vertébrale a été observée: l’attitude scoliotique disparaît dans la plupart des cas et les courbures s’améliorent si elles sont inférieures à 40º. Dans le cas de courbures supérieures à 40º, nous recommandons l’apport de thérapies conventionnelles pour atténuer l’action de la gravité sur la colonne vertébrale.


La Section du Filum Terminale

 

Avantages

 

1. Élimine la cause de la Scoliose idiopathique.

2. Avec la technique chirurgicale minimalement invasive de l’Institut Chiari de Barcelona, le temps chirurgical est de 45 minutes. Quelques heures d’hospitalisation. Postopératoire court et sans limitations. Sans adminssion à l’unité des soins intensifs. Sans transfusions sanguines.

3. Son application signifie 0% de mortalité, sans séquelle dans plus de 1400 cas.

4. Améliore les symptômes et arrête l’évolution de la scoliose de moins de 40 degrés et améliore l’évolution de la scoliose idiopathique de plus de 40º.

5. Spontanément après la SFT, on observe souvent l’élimination de l’attitude scoliotique et la correction de quelques degrés des courbures.

6. L’application de thérapies conventionnelles après l’application du Filum System® augmente considérablement son efficacité.

7. Dans les cas de courbures supérieures à 40º et nécessitant une arthrodèse vertébrale, on évite la paraplégie par traction opératoire qui redresse la colonne vertébrale de façon forcé pendant l’intervention chirurgicale.

 

Notre équipe de l’Institut Chiari & Siringomielia & Scoliose de Barcelona travail la Scoliose idiopathique depuis la perspective neurologique et neurochirurgicale. Dans cette maladie une souffrance de la moelle épinière est produite, en étant tendue dans le canal vertébral. Avec la section du Filum Terminale la tension de la moelle épinière est éliminée et la force qui génère les courbures venant du Filum Terminale disparaît. Depuis lors, la simple section de ce ligament fait que la force à laquelle la moelle épinière est soumise cesse et à la fois arrête d’envoyer des stimuli de flexion à la colonne vertébrale, stoppant la progression de la scoliose.

Selon les degrés de courbure de la déviation de la colonne, avec la section du filum terminale l’évolution s’arrête (10º-40º), ou elle peut progresser (40º et plus), mais plus lentement qu’elle le ferait sans les critères de diagnostic et de traitement du Filum System®. Dans la plupart des cas, on observe une diminution des symptômes et des signes.

Dans tous les cas, notre équipe médicale évaluera l’indication postopératoire la mieux adaptée à chaque patient: rééducation, stimulation musculaire correctrice, kinésithérapie, fixation du corset ou des vertèbres.


Résultats de la Section du Filum Terminale

Les patients atteints de scoliose idiopathique on été opérés comme une seule maladie et ont également été associés au syndrome d’Arnold Chiari I et /ou à la syringomyélie. La maladie s’est arrêtée dans son évolution est des améliorations ont été obtenues dans certains cas spectaculaires, en particulier des cas de courbure inférieure à 40 degrés.

Exemples

– Cas Nº 17584. Évidente diminution de la courbure scoliotique sur un cas opéré par le biais du FS®- Image préopératoire du 2014 et postopératoire du 2015.

 

Caso de escoliosis 2014
2014

Caso de escoliosis 2015
2015

 


Cas Nº 17253

 

Escoliosis-2009_17253

Escoliosis-2011_17253

Escoliosis-2012_17253

Pour plus d’information, nous vous conseillons de consulter la rubrique « Témoignages: scoliose idiopathique ». Nous vous rappelons que tous les témoignages exposés ont un but informatif et ne collectent que l’opinion de la personne qui les fournit.


BIBLIOGRAPHIE

 

  1. Dr. Miguel B. Royo Salvador (1996), Siringomielia, escoliosis y malformación de Arnold-Chiari idiopáticas, etiología común (PDF). REV NEUROL (Barc); 24 (132): 937-959.
  2. Dr. Miguel B. Royo Salvador (1996), Platibasia, impresión basilar, retroceso odontoideo y kinking del tronco cerebral, etiología común con la siringomielia, escoliosis y malformación de Arnold-Chiari idiopáticas (PDF). REV NEUROL (Barc); 24 (134): 1241-1250
  3. Dr. Miguel B. Royo Salvador (1997), Nuevo tratamiento quirúrgico para la siringomielia, la escoliosis, la malformación de Arnold-Chiari, el kinking del tronco cerebral, el retroceso odontoideo, la impresión basilar y la platibasia idiopáticas (PDF). REV NEUROL; 25 (140): 523-530
  4. M. B. Royo-Salvador, J. Solé-Llenas, J. M. Doménech, and R. González-Adrio, (2005) « Results of the section of the filum terminale in 20 patients with syringomyelia, scoliosis and Chiari malformation« .(PDF). Acta Neurochir (Wien) 147: 515–523.
  5. M. B. Royo-Salvador (2014), « Filum System® Bibliography » (PDF).
  6. M. B. Royo-Salvador (2014), « Filum System® Guía Breve ».







Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

icb@institutchiaribcn.com

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034