La Hernie Discale Lombaire


Dernière actualisation: 25/09/2018, Dr. Miguel B. Royo Salvador, Membre du Conseil de l’Ordre des médecins 10389. Neurochirurgien et Neurologue.
 

Dans la publication, « Hernie discale dans le milieu professionnel […] », on compare nos résultats avec d´autres publications similaires. Notre taux de réussite est nettement supérieur en ce qui concerne les techniques chirurgicales utilisées pour traiter les hernies discales lombaires.

L´intervention neurochirurgicale la plus fréquente est celle de la hernie discale lombaire. Les patients qui en souffrent posent souvent les questions suivantes:

 

Est’ce que je serai guéri de cette sciatique?

La majorité des sciatiques ont une solution et en général grâce à un traitement facile.


Les symptômes et le diagnostic

 

Que dois-je faire pour en finir avec au plus tôt?

95% des sciatiques guérissent ou diminuent avec du repos, en position allongée et avec la prise d´anti-inflammatoire et anti-douleurs.

L´organisme se charge de la guérison, les anti-inflammatoires agissent dans le cas d´inflammation provoquée par la compression d´une racine nerveuse. Les antalgiques ou anti-douleurs soulagent la douleur de la racine nerveuse et de tout le territoire de la racine nerveuse.

Pour comprendre le pourquoi de la sciatique il faut expliquer certains concepts basiques, qui sont:

 


Qu’est ce que la douleur sciatique ou la sciatique?

C´est la douleur qui coïncide avec la trajectoire du nerf sciatique qui s´étend depuis la face postérieure de l´extrémité inférieure de la région lombaire et c´est ce qui cause la lombosciatique ou la lombalgie.
Si la douleur irradie de la face antérieure de l´extrémité inférieure et coïncide avec la trajectoire du nerf crural, la douleur est appelée Cruralgie.
Cette différentiation est importante car elle permet de nous orienter ou de détecter quels sont les racines nerveuses atteintes.

 

À quoi est due la douleur sciatique?

La douleur sciatique ou lombosciatique ou lombalgie est souvent due à la compression d´une racine nerveuse par une hernie discale lombaire. Mais, dans plusieurs cas, cette douleur est due au syndrome de la facette articulaire lombaire qu´on expliquera plus loin.

 

C’est quoi une hernie discale et une protusion discale?

Une hernie discale lombaire est la perte de la forme en oreiller que possède le disque cartilagineux intervertébrale qui unie deux vertèbres. Le disque intervertébral est formé d´une couche cartilagineuse dure externe appelée annulus fibreux et d´une autre couche molle qui rembourre le centre appelée noyau pulpeux (nucleus pulposus).

Lorsque l´annulus fibreux perd de la hauteur, se fissure ou se rompt, il forme un bombement ou protusion discale. Si l´annulus fibreux se rompt et provoque une saillie d´une partie du noyau pulpeux, on parle de Hernie discale.

La protusion ou hernie discale, de par l´espace anormal qu´elle occupe, elle comprime les structures voisines qui s´adossent au disque intervertébral ; s´il s´agit des nerfs qui vont vers les extrémités inférieures, il se produit des lésions qui s´expriment par une douleur, manque de sensibilité tactile et paralysie. La protusion et la hernie discale sont considérées pareilles et la chirurgie n´est pas indiquée directement pour elles.

Il est erroné de croire qu´une hernie discale devrait être opéré et une protusion non. L´indication chirurgicale ne détermine pas le type d´altération discale mais la clinique et l´exploration neurologique lorsqu´il s´agit d´une sciatique due à une compression discale. Il y a plusieurs hernies discales sans symptômes et ce n´est pas pour cela qu´on opère. Comme il y a des protusions discales qui provoquent une paralysie et doivent être opéré d´urgence.

 

À quoi servent le TAC ou le scanner et la Résonance Magnétique?

Le TAC et l´IRM servent à orienter sur le type et où se trouve la compression nerveuse et quand il y a raison d´intervenir, ils nous montrent où faut-il le faire. Le TAC et l´IRM n´indiquent pas s´il faut intervenir et quand.

 

À quoi sert l’électromyogramme (EMG) dans la lombosciatique?

L´EMG et l´éléctroneurogramme (ENG) sont une exploration complémentaire qui mesure l´activité de nos nerfs et muscles. Dans la lombosciatique, ces appareils nous orientent sur le type et l´envergure de la lésion neurologique détectable. Il faut savoir que les lésions qu´on voit à l´exploration neurologique ne sont pas forcément visibles à l´ENG ou EMG.

 


Quant au traitement

 

Comment se guérit une lombosciatique due à une hernie discale?

La majorité des lombosciatiques se traitent avec du repos, des mesures médicales et physiothérapeutiques qui soulagent les conséquences de la compression des nerfs à cause de la hernie discale ou la protusion. Le traitement se fait par l´organisme même une fois qu´il restaure et consolide l´altération du disque intervertébral de façon à ce qu´il n y est ni lésion nerveuse active ni instabilité ou surcharges vertébrales.

 

Comment on guérit une sciatique due à une hernie discale?

Avec un traitement anti-inflammatoire, on arrive à faire diminuer la douleur et l´inflammation du nerf comprimé par le disque intervertébral déformé. Avec le traitement anti-algique, nous diminuons la douleur en attendant qu´agisse l´anti-inflammatoire puisque à lui seul, ne suffit pas à diminuer la douleur. Le repos a pour objectif de résoudre deux problèmes :baisser la pression qui agit sur la racine nerveuse et permettre à l´organisme de réparer la déformation du disque vertébral.

 

À quoi sert la physiothérapie dans la lombosciatique ?

La physiothérapie dans ce cas à plusieurs buts:

 

  1. Mobiliser la racine nerveuse pour l´ajuster et éviter la compression de la déformation du disque intervertébral et pourvoir soulager la pression radiculaire.
  2. Détendre, stimuler et réparer une zone affectée par la douleur.
  3. Renforcer la musculature autour des vertèbres et obtenir avec un renforcement vertébral.

Une physiothérapie qui soumet les disques intervertébraux à une grande pression peut aggraver la maladie et parfois peut même la provoquer au niveau d´autres disques intervertébraux prédisposés. C´est pour cette raison que la physiothérapie doit être dirigé par un spécialiste de la colonne vertébrale.

 

Quelle hernie discale lombaire est opérable?

L´intervention de la hernie est indiquée si le patient possède au moins un des critères suivants:

 

  1. Quand la douleur lombosciatique est tellement forte qu´aucun médicament ne peut la diminuer et la douleur chronique devient paralysante au point de ne plus pouvoir avoir une vie normale.
  2. Lorsqu´il y a l´exploration neurologique une affectation nerveuse, moteur ou sensitive, spécialement si elle a un caractère progressif.
  3. Lorsqu´il y a altération à la miction ou à la défécation.

 

À quel moment, on opère une hernie discale lombaire?

On opère à cause d´une douleur aigue ou chronique, tout dépend du critère du patient et du degré d´invalidité.
Ou lorsqu´il y a indication chirurgicale due à une affectation neurologique, une perte de force, de sensibilité ou altération des sphincters. L´intervention est réalisée « sans précipitation mais sans pause». Si la perte de force devient totale, l´intervention libératrice n´améliore rien.

 

Comment on opère une hernie discale lombaire?

Dans la hernie discale, il existe autant de diagnostics que d´histoires cliniques, autant d´indications chirurgicales que de patients et autant de façons d´opérer comme chirurgiens. Le résultat final est l´art de guérir l’hernie discale.
En général les interventions ont trois actions sur l’hernie discale lombaire: la première et la plus importante est la libération de la compression nerveuse, la deuxième est la fixation du segment vertébral et la troisième est de maintenir l’hauteur du disque intervertébral.

Vous pouvez par le biais de ce lien consulter le commentaire sur le protocole du critère de choix du type d´intervention chirurgicale pour la hernie discale lombaire pratiquée à l´INB. Publié par la Revue de neurologie « Hernia discal lumbar en el ámbito laboral. Resultados de un análisis retrospectivo de una serie de 189 pacientes consecutivos ». Rev Neurol.1998 Oct ;27(158) :574 ó 6. Où on a obtenu les meilleurs résultats de toute la bibliographie équivalente consultée dans les livres de texte et dans le blanc des données de Medline® depuis 1966 jusqu´en 1998.

De façon graphique notre méthode:
«Cherche le meilleur résultat avec le minimum d´agression».Les possibles techniques avec des résultats vérifiés que nous appliquons pour le traitement chirurgien de la hernie discale lombaire, ont pour but d´éliminer la compression de la racine nerveuse et dans certaines maintenir la hauteur discale et stabiliser la colonne vertébrale. On les classifie en:
 

  1. Techniques minimalement invasives. Comme la nucléoctomie percutanée et chimionucléolyse.
  2. Techniques microchirurgicales qui appliquent la technique chirurgicale Protocolarisé pour l’utiliser avec d’aides optiques.
  3. Laminectomie lombaire. Ouverture dans la colonne vertébrale et élimination de la portion postérieure d´une vertèbre ou d´une lame d´au moins une vertèbre lombaire.
  4. Arthrodèse lombaire : il y a des systèmes de fixation avec ou sans greffes qui consolident les vertèbres ou une partie d´elles.

Pour choisir la technique la plus utile et la moins agressive il faut savoir quel type de compression de la racine nerveuse et l´état de la colonne vertébrale.

Quand il n y a qu´une compression radiculaire on choisit la technique la moins agressive des trois premières citées selon la taille, localisation et caractéristiques de la texture de la compression radiculaire.

S´il existe une instabilité vertébrale claire l´arthrodèse lombaire. Le critère d´instabilité selon les chirurgiens varie beaucoup. Dans ce cas, on procède à l´arthrodèse lombaire lorsque les radiographies fonctionnelles latérales en flexion et extension montrent l´existence d´une claire mobilité anormale de la colonne vertébrale qui pourrait être responsable des symptômes du patient. Ce critère n’a permis la réalisation que de trois arthrodèses lombaires parmi 189 patients intervenus de la colonne lombaire. Un seul cas avec greffe osseuse et les deux autres arthrodèses instrumentées et avec greffe. Le type d´arthrodèse varie selon le type d´instabilité et la pratique du chirurgien.

 

L’avant et l’aprés de l’opération d’hernie discale lombaire

 

Antes de la intervención.

L´avant de l´opération.

Después de la intervención.

L´aprés de l´opération.

 

En quoi consiste le syndrome de la facette articulaire lombaire?

Les vertèbres soutiennent leur corps entre elles par devant et sont séparées par un disque intervertébral. Par derrière et, de chaque côté, elles sont unies par des articulations appelés interapophysaires. La commodité de ces articulations dépend de la hauteur du disque intervertébral : si le disque intervertébral diminue de hauteur à cause d´une position debout prolongée, les articulations interapophysaires se compriment et provoquent une douleur lombaire ou lumbago due à la fatigue chez des personnes qui ne sont pas atteintes de maladie lombaire.

Chez certains patients atteints de maladie arthrosique des articulations interapophysaires ou dont l´espace du disque intervertébral se trouve obstrué avec ou sans hernie discale, les articulations interapophysaires émettent une douleur lombaire même au repos qui, irradie parfois aux membres inférieurs sans que la racine nerveuse comprimée par les hernies discales ne se soit affectée.

Dans ces cas, le patient a les symptômes de lombosciatique et on ne voit rien sur les Examens complémentaires ni sur la résonance magnétique, ni sur le TAC ni l´EMG.

 

Comment on réalise le diagnostic du syndrome de la facette articulaire lombaire (SFA) ?

Devant un possible SFA, si le patient présente une lombosciatique et des examens neurologiques et complémentaires négatives. On procède quand le patient a sa douleur habituelle lors d´une infiltration diagnostic avec anesthésique local directement sur le nerf de l´articulation interapophysaire responsable de la douleur on utilise un appareil de TV-RX. Si la douleur diminue, il s´agit bien alors d´une SFA.

 

Comment on guérit d’une SFA?

La suppression des douleurs de la SFA s´obtient avec la réalisation d´une lésion du nerf des articulations interapophysaires qui éliminent la transmission de la douleur. C´est comme lorsque le dentiste élimine la douleur qui provient d´une pièce dentaire déjà arrachée. Il y a plusieurs techniques, dans notre cas nous avons choisi pour sa précision et son innocuité l´électrocoagulation avec un courant de haute fréquence avec d´excellents résultats.







Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

icb@institutchiaribcn.com

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034