Sur le traitement chirurgical du Syndrome d’Arnold Chiari I

Published by at 18 mai, 2009


Les statistiques appliquées aux traitements chirurgicaux révèlent des résultats qui nous doivent faire modérer nos manières d’agir.

Dans le consentement éclairé de l’intervention du Syndrome d’Arnold Chiari I (SACHI), la craniectomie occipitale, on admet un indice de mortalité de 0.5 à 3 %. C’est-à-dire, on considère admissible la mort d’un patient sur 200 opérés ou trois patients sur cent opérés.

La mortalité naturelle comme conséquence de l’évolution du SACHI, « the suddent death » n’est pas statistiquement établie, mais peut être selon notre statistique d’une mort sur 500 patients suivis pendant quinze ans.

C’est-à-dire, que les médecins sont en train de traiter les patients atteints du SACHI au moyen de la craniectomie occipitale dont l’indice de mortalité est plus grand que dans l’évolution naturelle de la maladie. Alors qu’avec la Section de Filum Terminale, il a été démontré dans 134 patients opérés du SACHI que la cause de la maladie était supprimée et l’indice de mortalité et de morbidité est de 0%.

Salutations.

Dr. Royo Salvador

Lien de référence: https://www3.lastampa.it/torino/sezioni/cronaca/articolo/lstp/8091/



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

[email protected]

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034