Paolo Buscemi. Légère Scoliose dorsale, Syndrome de traction médullaire, Syringomyélie Idiopathique

Published by at 5 mars, 2013


Date de l’intervention: juillet 2011


Bonjour à tous:

Je m’appelle Paolo Buscemi, j’ai 27 ans et je suis sicilien. J`écris pour vous raconter mon histoire en ce qui concerne la découverte de ma maladie et l’intervention du Dr. Royo. Tout a commencé en 2011. Environ au mois de janvier j’ai commencé à sentir des sensations étranges: rigidité dans les mains, perte de force et préhension (souvent les objets tombaient des mains), douleur cervicale, douleur dans les bras, altérations de la déglutition, difficulté pour uriner. À la suggestion du neurologue, j’ai fait une résonance magnétique, par laquelle on m’a diagnostiqué une grande cavité syringomyélique de C2 à C5. De suite mon neurologue m’a conseillé un spécialiste provenant de Milan. Je suis allé lui voir, et il m’a expliqué en ligne générale ce qu’était la Syringomyélie. Après avoir vu le compte rendu de la résonance magnétique, il m’a dit qu’ils devraient m’opérer, qu’il y avait deux modalités d’intervention et non seulement que la mienne serait du typeplus difficil pour réaliser, mais qu’aussi il ne pouvait rien pas m’assurer sur les résultats. En plus il s’agisait d’une intervention qui durée 12 heures et où il me parlait de « plastie » pour insérer… Je suis sortie de là-bas étant très déçu. Ma mère et ma soeur étaient avec moi, après moi, il y a une femme qui est rentré dans le cabinet de ce médecin pour un contrôle postopératoire dès un mois de son intervention. Comme ma mère avait suggéré, nous avons attendu jusqu’à qu’elle sorte pour lui demander de l’information. Quand elle est sortie, on lui a demandé comment elle se trouvait et quelle était son exprérience. Elle nous a expliqué que son intervention avait duré 12 heures, que progressivement elle se récupérait (elle ne pouvait pas encore parler de manière fluide) et qu’elle avait entendu que pour la syringomyélie il y avait un centre spécialisé à Barcelone, en Espagne. Je suis arrivé à la maison très fatigué, découragé et confus. Ma soeur, qui avait écouté la conversation, a commencé à chercher sur la web et elle a trouvé le centre dont la femme parlait. C’était l’Institut Chiari de Barcelone. Elle a lu attentivement le site essayant de rassembler autant d’informations que possible sur la maladie et les modalités d’intervention. Quand elle a lu que le Dr. Royo, directeur de l’Institut pratiquait la section du filum terminale en cas de syringomyélie idiopathique et avec une durée d’à peine une demi-heure, sans rien inserer dans le corps, aucune « plastie » ou rien de similaire, elle s’est animé et tous ensemble avec elle.On a tous lu les témoignages de ceux qui comme mois, étaient atteints de cette pathologie rare et dégénérative et qui aussi avaient fait confiance à l’Insitut Chiari pour résoudre leur problème. Tous les témoignages étaient positifs, ils parlaient des interventions avec des résultats positifs, de personnes qui, malheureusement, avaient été au centre de Chiari après des années de parcours, en raison de l’ignorance qui règne en Italie sur cette pathologie. J’ai parlé avec mon neurologue, relativement à la découverte du centre de Chiari. Au début, il se méfiait un peu, il voulait voir le site et à la fin, il était convaincu que tout était normal. J’ai essayé de comprendre si en Italie ils étaient capables de pratiquer la même intervention du Dr. Royo

Il y avait beaucoup de médecins qui prétendaient être ses étudiants. Rien n’était vrai … tout des mensonges! Finalement, nous avons décidé de prendre un rendez vous à l’Institut Chiari. Gioia Luè nous a répondu , la référente italienne du Dr Royo, et nous avons pris rendez-vous pour le 11 juillet 2011. J’y suis allé avec ma mère et ma sœur.

Le Dr Royo, après m’avoir rendu visite et étudié la documentation que j’avais avec moi, a détecté: le syndrome de traction de la médullaire, la syringomyélie idiopathique de C2 à C5 et une scoliose dorsale. Ce qui nous a immédiatement réconforté, dans le cas de la syringomyélie idiopathique, était que je pouvais me faire opérer.

Le même jour, ils ont fait tous les tests préopératoires à la Clinique CIMA et le lendemain, ils m’ont opéré à huit heures du matin. Après un mois, je suis retourné en Espagne pour le premier contrôle postopératoire j’ai encore plus d’améliorations. Pour la première fois de ma vie, ma moelle épinière était libre! Maintenant, deux ans après l’intervention, je vais très bien. J’espère que mon témoignage rallumera l’espoir des personnes perdues dans l’obscurité de ceux qui ne savent pas quel chemin emprunter … Je tiens à remercier tout le monde, en particulier Gioia, qui m’a soutenu psychologiquement et m’a rassuré, et le Dr Royo, un grand homme, qui a arrêté le cours de ma maladie et, dans mon cas, je peux affirmer que les symptômes ont également disparu. Ce qui m’a le plus marqué chez lui, c’est sa grande humanité, son humilité malgré son extraordinaire ampleur. Pour toute information, je reste disponible. Voici mon numéro:

0039 0925 941719



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

[email protected]

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034