Joaquina Herrezuelo. Le syndrome de traction idiopathique. Multiple discopathie surtout C6-C7 et D9-D10.

Published by at 25 juillet, 2012


joaquina_herrezuelo

Date d’intervention: Juin 2012

Bonjour, je m’appelle Joaquina,  j’ai 54 ans et je suis de Valladolid.

Mes problèmes ont commencé en 2008, quand après un accident de travail, je me suis cassé l’épaule. Dans la mutuelle on m’a diagnostiqué une syringomyélie sur l’IRM, mais ne lui ont donné aucune importance. Suite à l’opération tout a commencé à aller mal. J’ai commencé avec un mal de dos (j’ai jamais eu de mal avant), je me suis restée immobile, je ne pouvais pas m’asseoir, marcher… La douleur était insupportable, j’allais à la salle d’urgence et la seule chose qu’ils faisaient c’était de me mettre des calmants et me disaient que tout est venu de l’épaule et ainsi à plusieurs reprises. À cause de nombreux patchs de morphine et médicaments j’ai attrapé l’hépatite toxique et on m’a fait entrer parce que j’étais sur le point d’entrer en coma hépatique. Je devenais progressivement pire, je ne pouvais pas marcher, j’allais avec le tronc vers l’avant et traînais les jambes  incapable de plier les genoux, j’avais beaucoup de douleur dans le dos, je ne pouvais plus respirer, j’ai commencé à avoir des difficultés à parler et souvent m’étranglais.

Chaque fois que j’allais chez médecin, on m’a disait la même chose, que c’était l’épaule, un médecin m’envoyait à l’autre parce que personne ne savait ce qui se passait avec moi, j’ai commencé avec le traumatologiste, la clinique de douleur, neurologue, médecine interne…

Personne ne savait ce qui se passait avec moi, le temps passait et chaque jour j’empirais, je ne pouvais pas déjà aller à l’extérieur et dormais des heures et des heures. En plus chaque fois que j’allais chez le médecin, sortais  pire parce que personne ne me prêtait pas attention, et même le traitement était humiliant, je leur semblais fou.

Je suis allée encore un fois à urgences et je suis entrée en médecine interne, on m’ont trouvé hernies discales et syringomyélie dans la région dorsale, on m’a dit d’avoir une chirurgie juste pour les hernies et, heureusement, j’ai dit non parce qu’ils n’ont considèré pas la syringomyélie, seulement les hernies et savoir comment je fusse restée, donc j’ai demandé le bulletin de sortie volontaire.

Comme le traumatologiste  était fatigué de me voir  sans me donner aucune solution et de voir mon mauvais état, il m’a envoyé au chef de la neurochirurgie et rien à me voir, il m’a dit que j’avais une myélopathie mécanique avec syringomyélie et il n’y avait pas de traitement pour moi à Valladolid. APRÈS 4 ans!!

On m’a renvoyé à Burgos et là on m’a répondu qu’ils n’avaient non plus un traitement là, après beaucoup insistance j’ai enfin réussi à me faire parvenir à l’hôpital Valle Hebron à Barcelone. Mon état empirait, je détestais la lumière, le bruit, les gens … et même pas laissais m’embrasser parce que j’avais mal partout.

Le temps passait et ceux du Valle Hebron ne m’ont pas appelé, alors j’ai obtenu le numéro de téléphone d’une médecin qui y travaillait et avait une pratique privée et elle m’a dit que par mes symptômes ils ne pouvaient rien faire pour moi et très  gentiment m’a donné le téléphone de l’Institut Chiari en disant qu’ils pourraient m’aider.

J’ai appelé à l’instant. Barbara m’a repondu gentiment qu’il n’était pas nécessaire d’y aller, je pouvais envoyer toutes les preuves que j’avais. Tout de suite j’ai envoyé tous les résonances et les essais et quatre jours après elle m’a appelé pour me dire d’aller à la consultation et qu’ils pourraient m’aider.

La semaine suivante, je suis allée là et le lendemain j’ai subi l’intervention chirurgicale, le 5 Juin 2012. Après l’opération, j’ai ressenti un grand soulagement tout de suite, j’étais capable de marcher droit et plier les genoux et marchais normalement sans traîner les jambes, progressivement les douleurs ont disparu. Il y a une semaine je suis allée à l’examen de contrôle et ils ont confirmé que j’avais beaucoup progressé et je pourrais commencer la réhabilitation, la semaine prochaine je commence. Je fais une vie normale déjà, je sors et je ne me fatigue pas, avant je ne pouvais pas faire quatre pas.

Je suis très heureuse et très reconnaissante au Dr Royo et son équipe de me rendre la vie et me donner la 2e chance, si ce n’est pas pour eux je serais fait un légume dans mon lit, il est étonnant parce que je ressemble à quelqu’un d’autre. MERCI.

TEL: 983401373

E-mail: [email protected]



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

[email protected]

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034