Manuel Márquez. Syndrome d’Arnold-Chiari I et Hernie discale cervicale

Published by at 4 avril, 2006


Manuel_marquez

Date d’intervention: avril 2006

Je m’appelle Manuel Mulero, j’ai 42 ans et je vis à El Puerto à Santa María (Cadiz). Je vais vous raconter tout ce que j’ai souffert durant ces deux ans et demi de cette maladie, l’opération que j’ai subie et comment je me sentais les jours d’après…Tout a commencé en septembre 2003, un jour (comme tous les jours de la semaine au réveil) le réveil a sonné avec la différence que ce jour-là je ne pouvais pas me mettre sur pied. Mes jambes ne réagissaient pas. Le médecin m’a diagnostiqué une crise lombaire qu’il fallait que je traite avec du repos. À partir de là j’ai commencé à souffrir de perte de forces dans les jambes et je tombais. Au début ce n’était pas très fréquent, mais, avec le temps, ça devenait un peu plus récurrent. Je pouvais tomber 3 à 4 fois par jour. Je m’inquiétais de plus en plus, puis j’ai décidé d’aller voir un médecin. À mesure que le temps passait, je me sentais de plus en plus mal, morale et physiquement. Les médecins n’expliquaient pas les chutes. Des chutes dues à des vertiges et d’autres sans raison connue.

Ma vie devenait de plus en plus limitée et j’avais toujours très mal au dos quand je me pliais, je ne pouvais plus m’habiller seul, je passais des nuits entières, éveillé à cause des crampes dans les jambes et j’avais des tachycardies. Le simple fait de monter un escalier était un défi quotidien. J’ai perdu la sensibilité des mains. À 42 ans, je me sentais comme un invalide sans chaise roulante. Après plusieurs mois, on m’a détecté une hernie discale cervicale, mais je ne savais toujours pas le motif des chutes et de toute la souffrance.

Après avoir demandé un autre avis médical, on m’a diagnostiqué la maladie d’Arnold-ChiariI qui causait les chutes et tout le reste. On m’a dit que la seule façon de guérir était la chirurgie dans les brefs délais.

Le docteur Miguel B.Royo Salvador qui a rendu la joie à ma famille m’a donné rendez-vous par mail dans sa consultation à Barcelone pour m’examiner. Après avoir confirmer ses hypothèses, je suis rentré chez moi avec un autre rendez-vous pour l’opération.

L’intervention consistait en la section d’un ligament à travers une petite ouverture dans la partie inférieure de la colonne pour arrêter la tension et l’étirement du crâne vers le bas et aussi de la hernie du disque cervical. Elle est réalisée à travers la partie de devant droite du cou, libérant ainsi le disque bloqué entre les vertèbres et mettant à sa place une plaque de titane.

Dès le lendemain, je me sentais un peu mieux. Les douleurs du bas du dos ont disparu et je pouvais bouger les jambes de nouveau comme je voulais, je n’avais plus ce grand poids comme avant. Petit à petit je me sentais mieux et j’arrivais à nouer les lacets de mes chaussures, j’ai retrouvé la sensibilité de tout mon corps et je peux marcher des heures sans me fatiguer.

Mes angoisses ont disparu et les tachycardies aussi, je ne perds plus l’équilibre et mes mains ne fourmillent plus. Je peux prendre quelque chose de lourd sans tomber et je me sens de mieux en mieux tous les jours et ceci grâce à vous docteur Royo.

E-mail: mulero2004@hotmail.com



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

icb@institutchiaribcn.com

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034