Juan Cabaco. Scoliose et trois hernies discales

Published by at 20 juin, 2006


juan_cabaco

Date d’intervention: juin 2006

J´ai 23 ans et suis le fils de Florentina Blanco (un autre cas de scoliose opérée du filum par le Dr Royo), je vis dans la banlieue de Barcelone (Cornellà) et actuellement je suis un nouvel homme, je n´ai pas de douleur, la surcharge que j´avais au niveau des reins a disparu, les fourmillements les tremblements des mains et les douleurs des genoux ont aussi disparu. Maintenant je retrouve la vie d´avant la maladie. Cette maladie qui n´a été qu´un obstacle dans ma vie.

Tout a commencé pendant noble dernier. Je commençais à remarquer une surcharge dans la zone lombaire, comme n´importe quel jeune de mon âge je ne lui ai pas donné d´importance. J´ai un travail très mouvementé, j´ai donc pensé que ça devait être dû à un faux mouvement. Dans le service médical de mon travail, on m´a dit que c´était une lombalgie et la boule qui avait apparu était un petit kyste sans gravité. On m´a dit que c´était normal, un »reflex » et je continuai à travailler. Deux semaines après j´avais toujours mal aux reins et une horrible douleur lombaire. En plein travail, j´ai ressenti un pincement qui m´a laissé cloué sur place, sans mouvements, sans forces pour pouvoir me mettre debout. Je commençais à ressentir une douleur aigue qui m´a coupé la respiration. On m´emmena au service médical du travail et on me donna des médicaments à prendre puisque c´est la seule chose qu´ils savent faire quand ils n´ont pas de diagnostic.

Quelques jours après j´ai pris un congé maladie et j´ai demandé à ma mère d´aller voir le docteur Miguel B.Royo Salvador (qui a aussi sauvé ma mère il y quelques années de cela) pour avoir un avis médical différent de celui que tous les autres médecins me donnaient. Le Dr Royo a diagnostiqué en plus de ma lombalgie : trois hernies discales situées entre les vertèbres L4-5 et L5-S1, une légère scoliose comme ma mère due à un syndrome du filum terminale(une forme de la moelle ancrée) et un signe de Babinski bilatéral qui indique une atteinte de la moelle épinière. À ce moment, j´ai eu un frisson dans tout le corps et je sentais que le ciel me tombait sur la tête. En me voyant comme ça le docteur me tranquillisa et m´expliqua que le problème n´était pas si grave et qu´il allait m´aider à m´en sortir. Il m´a dit d´attendre 6 mois, que je fasse de la natation pour corriger un peu le dos. Il voulait attendre et voir l´évolution de mon cas parce que j´avais les premiers symptômes de la maladie.

Les 6 mois passés ont été durs mentalement et physiquement. Depuis le premier pincement, ma vie a fait un tour immense, avec les symptômes que j´ai décrits plus haut j´étais comme une personne de 80 ans. Je souffrais de douleurs tout le temps, de tremblements, j´étais toujours courbé, je faisais deux pas et je m´essoufflais comme si j´avais marché pendant des heures et mes activités quotidiennes devenaient une pente jusqu´au 13 juin 2006 jour où on m´a dit qu´on pouvait m´opérer et tout résoudre. J´étais tellement désespéré que je disais OUI à tout et j´ai confié mon sort au docteur qui m´opéra la semaine qui a suivi.

Le mardi 20 juin 2006 était un des plus heureux jours de ma vie et dont je me souviendrai toujours. Je me suis enfin libéré d´un gros problème. Je me souviens, quand je suis rentré au bloc opératoire à 8 h, j´étais très neveux et j´ai trouvé le docteur en train de préparer les derniers détails de l´opération. L´opération consistait à rentrer par une petite ouverture dans la zone lombaire et de là couper le filum terminale pour le libérer et mettre fin à la tension qu´il exerçait du crâne jusqu´à la moelle épinière. L´autre opération consistait en l´extraction des trois hernies discales des vertèbres L 5-S1 bilatérale et LES 4-5 gauches qui opprimaient les nerfs. Les nerfs sont enfin libérés.

Après l´intervention, déjà sur mon lit, j´ai remarqué des changements et le premier était que je me sentais plus grand. Avant j´étais très courbé et je me sentais plus petit de taille. Je marchais sans peur, je n´avais plus mal aux genoux, plus la surcharge dans la zone lombaire, les tremblements des mains et plus de fourmillement. Quelques heures seulement après l´intervention, ma vie a changé radicalement. Deux mois après, je suis le garçon d´avant la maladie. Je suis revenu à mes anciennes activités sans peur d´avoir mal, je suis plus actif et j´ai plus d´humour. Précédemment, j´étais du matin au soir de mauvaise humeur à cause de mon mal-être.

Avec ce témoignage, je voudrais apporter un soutien à toutes les familles qui souffrent de cette maladie comme j´en ai souffert ma mère et moi. Je voudrais leur dire que le traitement existe mais beaucoup d´entre vous n´ont pas cette information. Arrêtez de souffrir et laissez-vous aider comme moi. Le docteur Miguel B. Royo a rendu la joie dans ma famille. C´est un bon ami et le restera toujours. Merci beaucoup.

Si vous avez besoin d´information ou voulez demander quoi que ce soit sur la maladie et comment je m´en suis sorti, n´hésitez pas à me contacter:

E-mail: Billy_er_rapido@hotmail.com



Vous avez d'autres questions? Contactez nous

sam

Je m'appelle Samantha et je serai votre assistante pour votre consultation.

Toutes les consultations médicales reçues à travers de ce formulaire ou par le courriel de l' 'Institut Chiari & Siringomielia & Escoliosis de Barcelona' seront redirigées vers l'équipe médicale, supervisée par Dr. Miguel B. Royo Salvador.

Horaires d'attention

Lundi a Jeudi: 9-18h (UTC +1)

Vendredi: 9-15h (UTC +1)

Samedi et dimanche: fermé

icb@institutchiaribcn.com

Assistance 24 heures

sur 24 à travers le formulaire du site

+34 932 066 406

+34 932 800 836

+34 902 350 320

Conseil juridique

Cadre juridique

Avis juridique

Adresse

Pº Manuel Girona 16,

Barcelona, España, CP 08034